samedi 19 août 2017

Samedi éthymologie - Vous reprendrez bien un peu de thé ?

Le samedi, découvrez des homonymes coréen, ou des mots qui se ressemblent en chinois, japonais,coréen N'hésitez pas à en suggérer dans les commentaires !
 Bonjour à tous !  

Aujourd'hui, je voulais vous parler de ma boisson préférée : le thé. Comme vous le savez sans doute, en Europe, ce sont les anglais qui sont réputés pour être très friands de cette boisson venue d'Asie, qu'ils faisaient cultiver en Inde ou importaient directement de Chine (en l'échangeant contre de l'opium par exemple). Vous vous en doutez sans doute, c'est donc en Asie que l'on consomme aujourd'hui le plus dans le thé, à part en Corée (lol).
J'ai même trouvé une carte pour étayer mes dires, tremblez !

La vérité sur ce doux breuvage, c'est que la Chine l'a sans doute exporté dans les pays dans lesquels elle avait de l'influence (notamment le Japon et la Corée, qui ont, pendant longtemps, utilisé les hanzi chinois, et continuent de le faire aujourd'hui à plus ou moins grande échelle). Cela explique que le mot thé, représenté par le sinogramme 茶, se prononce exactement pareil en Japonais (ちゃ), Coréen (차) et Chinois : cha.
Mais ce qui est formidable avec ce mot, c'est qu'il a suivi la route de la soie. La majorité des mots pour désigner cette boisson dans le monde dérivent d'une prononciation issue d'un dialecte de chinois. Ainsi, il se prononce chaï en arabe et hindi, et trà en vietnamie. La prononciation anglaise vient d'une région de Chine où il se prononçait plutôt t'ê.

Voilà ! Maintenant vous savez dire le mot thé dans plein de langues différentes. N'est-ce pas magnifique ?
Et vous, êtes-vous dans la moyenne nationale ou préférez-vous le thé ?

vendredi 18 août 2017

Vocabulaire coréen ~ Des fiches fruitées



Bonjour à tous !
Aujourd'hui, je vous présente quelques fiches sur les fruits que j'ai pu trouver au hasard de mes déambulations sur le net. Elles pourront sûrement vous aider à compléter et à retenir une partie du vocabulaire dédié à la nourriture dont je parlais ici il y a quelques mois. 
J'ai trouvé les images sur Pinterest et n'ai donc pas réussi à retrouver les auteurs originaux. Toutefois, leur signature demeure toujours sur l'image.

Si vous faites partie des chanceux qui possèdent une imprimante, ne soyez pas fainénants comme moi, imprimez les si vous voulez les potasser ! Ne les entassez surtout pas dans un dossier que vous vous promettrez de consulter à l'occasion car croyez moi, vous allez totalement les oublier et elles prendront la poussière. Alors, comme moi, vous serez condamner à ouvrir un blog de coréen pour pouvoir ressortir toutes ces ressources inutilisées, quelle dommage ! (ne prenez surtout pas cela comme une invitation, travaillez !

Il y a certains fruits présentés ici que nous n'avons pas dans nos centres commerciaux ! Avez vous déjà eu l'occasion d'y gouter ?

N'oublie pasde laisser un petit mot si tu trouves le blog utile/pratique

mercredi 16 août 2017

Parlons coréen ~ Où allons-nous ? (어디에가요? )


안녕하세요?

Maintenant que j'ai reçu mes magnifiques stickers pour clavier, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses concernant le vocabulaire ! J'ai décidé de faire des fiches plus courtes mais plus ciblées. C'est parti ! 

Pays (나라)
Corée du sud : 남한
Corée du nord : 북한
Japon : 일본
Chine : 중국
France : 프랑스
Amérique : 미국
Angleterre : 엉국

Capitales (수도)
Washington : 워싱턴
Londres : 런던
Séoul : 서울

Verbes et divers 
particule de direction : 에
particule de location scénique : 에서
aller : 가다
venir : 오다 (irrégulier : 와요)

Lieux(장소)
École : 학교
Université : 대학
Bibliothèque : 도서관
Cinéma : 영화관
Restaurant : 음식점
Salon de thé :  차집 (tip : pensez thé+maison)
Théâtre : 연극
Piscine : 수영장
Centre commercial :쇼핑센터, 쇼핑몰 (tip : pensez à l'anglais shopping center, ou shopping mall)
L'île de Jeju : 제주도

Se déplacer
Avion : 비행기
Bus : 버스
Train : 기차
Métro : 전철
Tramway : 트람
Gare : 기차역
Station (métro), gare : 역


mardi 15 août 2017

Apprendre une langue quand on est fainéant ?

Bonjour à tous !  

Aujourd'hui, je voulais vous partager quelques choses que je prends l'habitude de faire quand j'apprends une langue, en espérant que cela puisse vous aider. Pour le coréen, sachez que je parlerai de la plupart des endroits que j'aborde ici dans des articles séparés, que je lierai ici au fur et à mesure. Pour le reste, n'hésitez pas à me demander si jamais un article vous intéresserait, ou si vous avez besoin d'un éclaircissement en commentaire. 

Tout d'abord, je tiens à le préciser... Je suis très mauvaise dans l'apprentissage scolaire des langues. Au début, je pensais sincèrement être naturellement nulle en langues vivantes, tout comme j'étais nulle en maths par exemple. 
Comme beaucoup, j'ai réellement commencé l'anglais à mon entrée au collège même si j'en avais fait un peu au primaire, et l'espagnol en 4e. Comme beaucoup, j'étais très nulle en ces matières là, ou, quand j'avais des bonnes notes, j'étais en réalité incapable de me débrouiller dans ces pays. Pourquoi ? Parce que la méthode scolaire d'apprentissage des langues, que l'on retrouve tout au long du secondaire et dans les filières non-spécialistes de la fac, ne sont tout simplement pas adaptées si l'on ne recherche pas des ressources de son côté. Cela peut être des films, des bds, des livres pour enfants, ou tout simplement écouter un peu la bbc... 
Dit comme ça, ça peut paraître évident, mais il faut le dire car c'est quand même important. Pour ma part, cela m'a permis de passer de 9 en 6e à 18 en section littéraire au bac.
Tout cela pour dire, il ne faut passe décourager si jamais vos résultats à l'école n'étaient pas concluants - apprendre une langue après est tout à fait possible, si votre emploi du temps n'est pas trop chargé. 

Ce petit détour fait, quelle méthode pour apprendre une langue ? Et bien d'abord... Se renseigner. Pour ma part, je considère qu'il vous faudra absolument vous procurer une méthode papier, (avec si possible un cahier d'exercice). Pas une méthode comme "l'anglais pour les nuls" qui est très bien pour apprendre du vocabulaire pratique, mais moins bien pour avoir de vraies bases solides dans la langue. Penchez vous sur une méthode dédié aux autodidactes, ou quelque chose qui s'adresse aux étudiants si vous n'avez pas mieux. L'idéal, c'est de faire un petit comparatif des méthodes papiers sur internet et d'ensuite allez voir en librairie celle qui vous paraît la plus intuitive en les feuilletant, en lisant le type d'explications ou d'exercices présentés... En faisant, bien sur, attention à ne pas abîmer les livres ! Et si une méthode inclue un cahier d'exercices... On achète aussi le cahier d'exercices. C'est pas drôle, c'est plus cher, mais c'est bien mieux !
Le "piège" qui me semble à éviter, ce son les applications type memrise : elles sont très bien pour compléter ou consolider des acquis des méthodes papiers, mais pour celles que j'ai essayé, elles sont très peu pratique pour un apprentissage complet de la langue... A utiliser oui, mais pas comme support principal !

 Bon, et maintenant qu'on a la méthode papier, on en fait quoi ?
Eh bien... On se fixe des moments qui vont bien, et on s'y met ! Le piège, c'est de se faire de longues sessions (1 à 2h) une seule fois par semaine : déjà on a pas envie de s'y mettre parce qu'on sait qu'on va y passer trois plombes, et en plus, c'est peu efficace pour retenir les formes et le vocabulaire.
Le mieux, c'est de faire de plus petites sessions, mais plus régulières : ce que je faisais au niveau débutant, c'était de me faire deux sessions de 5 exercices environs les jours où j'avais peu de cours (j'en répartissais plusieurs entre le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche), voire tous les jours pendant les vacances (mais vous n'êtes pas obligés de vous imposer un tel rythme), en variant les exercices : généralement, les leçons donnent en plus des compréhensions écrites ou orales que vous pouvez répartir entre vos différentes sessions.
Surtout tenez compte de votre rythme naturel : pour certaines personnes, 5 exercices trois fois par semaines iront bien, d'autres préféreront un exercice tous les jours... Le tout est de tenir compte de ses préférences et de tester différentes choses pour voir ce qui vous conviendra le mieux. Il faut aussi tenir compte de son emploi du temps et de sa fatigue : il y a des fois où l'état psychologique ou physique ne permet pas de bien travailler, il faut s'y adapter, quitte à rattraper un peu e temps perdu quand on sera dans une bonne période.
Apprendre le hangueul n'est pas très compliqué : certains peuvent le retenir en une heure... Pour ma part, j'avais fait sur trois jours, une session de 15 minutes où j'apprenais l'alphabet, puis j'essayais dans la journée de ressortir des lettres. Après, j'ai entamé ma méthode de coréen en cherchant systématiquement les caractères qui me pausaient problème. Cette méthode fonctionne bien si vous avez une mémoire visuelle comme moi.
Quand j'avais un coup de mou ou que je n'avais pas le temps, je remplaçais les exercices par des sessions de vocabulaire en déjeunant, surtout sur memrise. Ça me prenait quinze minutes et comme j'avais de toute façon l'habitude de scroller Twitter en déjeunant, ça a changé quelque chose de non productif en quelque chose que je trouvais agréable et me donnait l'impression d'avoir été productive avant même de commencer la journée ! La clé, c'est de remplacer par exemple, un moment régulier ou vous ne faites strictement rien pendant 1h, en quelque chose ou vous faites du coréen pendant 15 minutes et rien pendant les 45 autres. Chaque minute d'apprentissage gagnée est un petit exploit, profitez-en !
Les trajets en train/bus/métro/tram sont aussi des moments que vous pouvez par exemple mettre à profit pour réviser des fiches vocabulaire...
Sur les forums de langue, vous allez forcément croiser des énervés qui atteignent le niveau b1/b2 en japonais/coréen/chinois en un temps record, genre un an ou moins... Ne vous y fiez pas et allez à votre rythme. Il m'a fallu 9 mois pour finir mon premier manuel de coréen, mais si il vous faut un an et demi pour le faire, prenez ces un an et demi. L'important et de le parler bien et non de le parler vite.

Allez au-delà de la méthode papier !
Se tenir à votre méthode papier et vos fiches de vocabulaire, aussi bien faites soient-elles, ne sera jamais suffisant. Pour que ça le soit, il faudrait un monde "parfait" ou les gens parlent avec les structures, le vocabulaire réduit et la diction lente et articulée de ce genre de manuels. Avouez que cela serait beaucoup moins rigolo... Même lorsque l'on débute et ne comprends rien, il faut mettre la langue en contexte ! 
Pour ma part, il y a plein de choses que j'aime sans trop assumer, comme les histoires d'amour gnangnan en drama/bd, et les émissions débiles. Comme j'ai l'impression de me faire laver le cerveau quand je les lis en français, je les lis en coréen. Par exemple, les webcomics pour enfants ou les histoires d'amour/tranche de vie sont très accessibles. Comme vous l'aurez peut-être compris en voyant ce blog, j'ai bien tendance à retenir quand ça parle de nourriture, ce qui est une aubaine car on trouve beaucoup de webcomics et d'émissions simples (et sous-titrées !) dans ce domaine-là. Même si le contenu ne vous aurait pas intéressé de base dans votre langue maternelle, il y a toujours quelque-chose à prendre, ce n'est jamais du temps perdu ! Par exemple une fois, j'ai fait une leçon ou le mot "texto" apparaissait, que je n'ai pas retenu immédiatement. Le soir même, je regarde un drama, où il était justement question de texto... Et j'ai retenu le mot !
En gros, profitez de la langue avant de vous plonger dans une grammaire complète ! C'est peu utile quand on débute seul et il vaut mieux commencer par voir la langue en action. Pas la peine d'en faire absolument tous les jours si votre emploi du temps est chargé, mais en faire plusieurs par semaine aide beaucoup à apprendre et retenir des choses en aillant moins l'impression de travailler.

Voici quelques pistes pour vous lancer:
  • L’application V live ! - Si vous aimez les idoles coréennes, vous serez servis avec cette application où elles font régulièrement des mini lives, ou d'autres contenus comme des podcasts (qui se développent), des jeux... Je vous parlerai plus tard de mes chaînes préférées ! Beaucoup de contenus sont sous-titrés, ce qui est très bien pour commencer car c'est moins long qu'un drama. Les chaînes moins populaires ne disposent pas de sous-titres, ce qui peut être une bonne occasion de commencer à se faire l'oreille (surtout que les coréen ont tendance à écrire souvent ce qui se dit à l'écran). 
  • Les webcomics - Daum et Naver (les deux portails coréen) disposent tous deux d'applications permettant de lire des webcomics en anglais ou en coréen. C'est un très bon moyen de trouver des lectures simples, il y en a pour tous les niveaux, âges et goûts.
  • Les contes et livres pour enfants - Il peut être dur de trouver des livres pour enfants si vous faites du coréen (moins pour de l'anglais, du japonais, de l'espagnol...), mais heureusement nous vivons  l'âge d'internet et il est très facile d'en trouver. Certains sites comme Naver possèdent un portail avec des contes audio animés pour les enfants.
  • Les dramas - Même si il s'agit d'un genre assez particulier et mine de rien assez éloigné des séries occidentales dans sa mise en scène, il y a beaucoup de genres (comédie, drame, thriller, historique...) ce qui fait qu'on peut en trouver pour tous les goûts. 
  • Les cafés et blogs des deux grandes applications (naver et daum) vous permettront de ne jamais être à court de contenu ! Vous pouvez commencer par des articles simples, comme des articles sur Pokemon si vous aimez les jeux vidéos ou des tutoriels de maquillage si la mode coréenne vous intéresse. Il est possible de trouver des articles assez simples, autour desquels vous pourrez vous familiariser avec du vocabulaire adapté à vos intérêts. 
  • La radio - un précieux allié auquel on ne pense pas assez. Internet et les smartphones permettent d'avoir des applications qui nous donnent accès  des radios dans le monde entier - il faut en profiter ! Même sans rien comprendre ou juste en bruit de fond, cela permet de se faire l'oreille à la dure et de mesurer ses progrès. Vous ne serez jamais aussi content en comprenant des publicités pour la pizza, des voitures, ou de savoir qu'il fera un temps venteux à Séoul.  
  • Twitter - En parlant d'internet et de sa faculté à nus rapprocher de choses qui sont loin... Suivre des comptes dans la langue que vous apprenez sur Twitter peut être utile ! Lire quelqu'un parler d'un repas ou de la pluie qui l'empêche de sortir peut être une bonne occasion de réviser.
Voilà, je pense avoir fait le tour ! Je vous parlerai de tout ça en détail, mais en gros c'est comme ça que je fais. À l'écrit comme cela, on à l'impression que c'est quelque-chose qui prends beaucoup de temps et d'efforts, mais en réalité si vous en avez vraiment envie c'est juste une routine à prendre. Le secret, c'est d'alterner les jours où vous faites de vrais exercices et ceux où vous consultez du contenu dans la langue. Ainsi vous pourrez repérer les formes, des mots qui reviennent souvent et don peuvent être intéressants... Le but n'est pas de tout comprendre où d'aller vite mais bien de retenir ce que l'on fait. 
Bien sûr, j'ai basé cet article sur mon expérience personnelle. Nous sommes tous différents au niveau de l'apprentissage et il se peut que ces méthodes ne vous aillent pas du tout... N'hésitez pas à essayer/combiner différentes choses que vous voyez sur le net, soyez curieux !
Apprendre une langue est plus lent quand on est seul, notamment parce qu'on a pas de professeur pour nous guider. N'oubliez pas de pratiquer l'oral (lire à voix haute une chanson dont vous aurez recopié les paroles pour comparer avec la version chantée des coréens, lire des cases d'un webcomic) et votre expression en écrivant un peu de coréen (moi je fais des entrées de journal simples). Bien sûr, vous pouvez le compter dans votre temps de travail annexe ~


Et vous, que faites vous quand vous apprenez une langue ? Donnez nous vos conseils dans les commentaires ! On a tous nos petits trucs qui font la différence !

La suite ?


 Bonjour à tous ! 

Je reviens d'une petite période où je n'ai été active nulle part, à part sur mon twitter personnel que j'aime beaucoup flooder, comme vous avez sans doute pu le remarquer si vous m'y suivez ! 
Pour ma part, je ne sais pas trop quoi faire de ce blog. Je l'aime bien parce que c'est mon dernier petit bébé (il est rare que je garde un blog que je n'aime pas, de toute façon), mais l'ancienne formule que j'y avais développé ne me semble pas encore bien me correspondre ou être totalement pertinente. Je pense qu'il évoluera prochainement au niveau du contenu (comme un pokemon !) afin de correspondre plus précisément à mes intérêts. 

 Je ne manquerai pas de vous faire part des changements ! Pour le moment, le blog est entièrement centré sur le coréen, mais j'aimerais bien y développer des rubriques annexes ne concernant pas forcément la Corée. 
Actuellement, j'ai déjà posté des fiches de vocabulaire, une chanson... J'aimerais bien continuer là-dessus pour aussi vous proposer mes webcomics préférés (certains son top quand on débute en coréen, et d'autres sont top pour lire en anglais), des petites sélections de contenus de naver/daum... Mais ça, c'est pour la culture coréenne. J'aimerais bien faire des articles qui soient liés à mon domaine d'études (les lettres), mais je ne sais pas encore quoi faire pour que ça paraisse intéressant, pas trop proutprout sans être bourré de fautes. En effet, j'entame seulement ma deuxième année de fac et je n'ai pas encore la confiance nécessaire pour parler de ces domaines qui me sont chers. 

Le prochain article sera sûrement sur mes conseils pour apprendre une langue quand on est un peu fainéant comme moi, j'ai peur que ce soit franchement déjà vu comme article c'est tout ce qui me retient (j'ai aussi progressé en anglais grâce à cette méthode). Mais bon, il faut parfois passer par des choses convenues pour trouver l'envie d'en faire des plus originales. 

Work in progress, see you soon !

Ps : Sasha et Misa, si vous voyez cet article, sachez que c'est approximativement 200% à cause de vous que je l'écris)

mercredi 22 février 2017

TWICE 트와이스 - Knock knock


안녕하세요!

 Désolé de cette (longue) absence, mais j'avais beaucoup de choses sur le feu ! Pour me faire pardonner d'ici le prochain vrai article, je vous propose de jeter un oeil au hangeul de la dernière chanson de Twice, Knock Knock. S'il ne s'agit pas de mon groupe coréen préféré (mamamoo a une place très spéciale dans mon coeur), il faut avouer que cette chanson sortie le 20 février à réussi à remporter un succès rapide ! En plus elle possède des paroles assez simples, ce qui est pratique quand on débute (comme moi). 

열두시가 되면 닫혀요
조금만 서둘러 줄래요
Knock knock knock knock
knock on my door
(refrain)
Knock knock knock knock
knock on my door
밤이 되면 내 맘속에
출입문이 열리죠
누군가 필요해
Someone else
자꾸자꾸 서성이네
몰래 몰래 훔쳐보네
(refrain x2)
보나마나 또 playboy
떠보나마나 bad boy
확신이 필요해
Knock knock
내 맘이 열리게 두드려줘
세게 쿵 쿵 다시 한번 쿵 쿵
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
쉽게 열리지는 않을 거야
say that you’re mine
내일도 모레도 다시 와줘
준비하고 기다릴게
knock knock
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
들어도 계속 듣고 싶은 걸
Knock on my door
필요 없어 gold key or get lucky
진심이면 everything’s gonna be okay
어떡해 벌써 왔나 봐
잠시만 기다려 줄래요
혼자 있을 때 훅 들어와
정신 없이 날 흔들어 놔
지금이 딱 널 위한 show time
make it yours
댕 댕 울리면 매일 찾아와줄래
뱅뱅 돌다간 잠들어 버릴 걸요
(refrain x2)
Come in come in come in baby
take my hands
내 맘이 열리게 두드려줘
세게 쿵 쿵 다시 한번 쿵 쿵
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
쉽게 열리지는 않을 거야
say that you’re mine
내일도 모레도 다시 와줘
준비하고 기다릴게
knock knock
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
들어도 계속 듣고 싶은 걸
Knock on my door
Hey hey
이 시간이 지나면
굳어있던 내 맘이
내 내 맘이
아이스크림처럼 녹아 버릴 테니까
Come knock on my door
내 맘이 열리게 두드려줘
세게 쿵 쿵 다시 한번 쿵 쿵
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
쉽게 열리지는 않을 거야
say that you’re mine
내일도 모레도 다시 와줘
준비하고 기다릴게
knock knock
Baby (refrain)
Knock knock knock knock knock
들어도 계속 듣고 싶은 걸
Knock on my door
Knock knock knock knock on my door
I’m freakin’ freakin’ out
freakin’ out out
knock knock
(refrain x2)

 Un petit peu de vocabulaire pour aller avec cela ! =^^=
똑똑 : toc toc (quand on toque à une porte)
열두시가 : minuit
자꾸 : souvent, de temps en temps 
밤 : nuit, soir
쿵 쿵 : onomatopée de cœur qui bat
맘 : cœur 

Voilà voilà :) C'est tout pour aujourd'hui, on se retrouve bientôt pour parler d'une application dont le sujet est plus ou moins en rapport avec celui de cet article... Qui trouvera gagne un cookie :) 

Source des paroles : https://klyrics.net/twice-knock-knock-lyrics-hangul-romanization/ !

mardi 31 janvier 2017

[Journal] - 3 mois de coréen, quels progrès ?


Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je vous propose de faire le point de mes trois mois d'apprentissage du coréen ! Non pas que ma vie soit spécialement passionnante, mais faire le point ici pourra m'aider à constater mes progrès dans quelques temps. Je ne pousserai pas l'orgueil jusqu'à dire que ça pourra peut-être aider d'autres personnes s'étant lancés dans la même galère que moi. 

D'abord, sachez que travailler cette langue a été laborieux ces derniers mois : d'abord parce que j'ai du la commencer en même temps que le latin, aka la langue la plus simple de la terre en terme d'apprentissage, et que la maitrise de cette dernière est nécessaire pour que je puisse valider mes deux premiers semestres, ainsi que potentiellement les quatre suivants. Mais en plus je travaille avec le manuel Apprenons le coréen !, qui, malgré ses qualités, n'est toujours pas optimal pour un apprentissage seul... Surtout que le workbook était en rupture de stock partout, et j'ai donc du attendre le milieu de ce mois de février pour enfin le trouver quelque part !! Néanmoins, ce dernier possède quelques avantages non négligeables : 
  • Une base de vocabulaire importante même s'il est parfois dur de tout retenir (il y'a environ 1000 mots dans le manuel A1→A2, ce qui semble une base plus que correcte lorsque l'on débute) 
  • Beaucoup d'exercices variés (compréhension orale et écrite, prononciation, traduction, texte à trous, conjugaison...)
  • La nécessité de maitriser dès les premières leçons du manuel de maîtriser le hangeul et les mots de vocabulaire pour survivre 
  • La séparation de manuel/workbook qui permet d'étaler un peu la dépense lorsque l'on est un étudiant sans le sous (surtout que les premières leçons ne sont pas très difficiles). 
Cela dit, il m'a semblé apercevoir d'autres méthodes tout à fait correctes dans le rayon des langues asiatiques de ma librairie. Pour ma part, j'avoue avoir choisi un peu au pif, ce que je ne vous recommande pas de faire si vous êtes d'un naturel difficile... J'ai sans doute eu pas mal de chance de trouver quelque-chose qui me convenait plus ou moins du premier coup.

 Concrètement, où j'en suis ? Étant donné que j'ai quasiment terminé la 5e des 13 leçons de mon manuel, on peut dire que j'avance à un rythme plutôt mitigé. En effet, j'ai du mal à retenir tous les verbes et tout le vocabulaire (il y'a plus de 25 nouveaux mots par leçon, cela ne paraît pas être grand chose mais j'ai toujours eu du mal avec le vocabulaire en général). Du coup, je sais techniquement faire une phrase simple (puisque je maîtrise la conjugaison et les particules) mais je ne peux rien dire à cause de mes lacunes. Snif ;; Il va falloir que je bosse ça dur avant de passer à la prochaine leçon, mais maitriser la grammaire sans maitriser le vocabulaire est incroyablement frustrant. Dans l'idéal, j'aimerais bien que cette question soit pliée avant les vacances Février pour pouvoir pouvoir terminer le niveau A1→A2 en un an si possible.
Aussi, j'aimerais maitriser ce vocabulaire pour pouvoir m'attaquer à l'apprentissage des fiches de vocabulaire que je me suis fait (ce sont celles que je partage avec vous). Comme ça, je comprendrais autre chose que des mots comme ami, café ou fille dans les dramas et les chansons !